le petit monde de chevaljak Index du Forum le petit monde de chevaljak
La planète internautique et narcissique de Jacques Chevalier, citoyen du monde
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A propos de l'INDEX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le petit monde de chevaljak Index du Forum » le petit monde de chevaljak » Les écritures de Chevaljak
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chevaljak
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2011
Messages: 183
Localisation: MARBAIS
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 107
Moyenne de points: 0,58

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 18:45 (2013)    Sujet du message: A propos de l'INDEX Répondre en citant

A PROPOS DE L'INDEX :


Ceci n’est pas un poisson d’avril !

 

Exclusif ! Jacques Chevalier propose à Elio Di Rupo d’adapter l’Index d’une manière un peu plus originale que celle proposée actuellement par le Gouvernement (voir article du SOIR de ce 24 avril 2013).

 

Déjà que depuis des années on a considérablement revu à la baisse le contenu du « panier » des ménages servant à calculer l’adaptation des salaires suivant les hausses de prix, parfois à répétition, parfois « justifiées » par des hausses incontrôlables à l’importation (énergie, matières premières…). Voici que nos géniaux apothicaires du gouvernement violacé envisagent de mettre les prix des articles vendus aux soldes comme critère de référence. Ils pourraient tout aussi bien calculer l’indexation des salaires à la méthode Colruyt avec ses « prix rouges », surtout que le rouge c’est quand même toujours une référence au PS en ces temps de 1er Mai !

 

Et pour faire dans le bleu, les prix de chez Aldi entreraient en ligne de compte.

Au fait c’est une évolution générale, il y a peu quand Test-Achats faisait une étude de produits à la vente dans les grandes surfaces, on voyait fort peu ce qui se vendait chez Aldi, prétexte sans doute de produits non-comparables (surtout en prix) vu la politique de vente de cette chaîne comme d’autres : Lidl par exemple avec une masse d’articles saisonniers récurrents (chaque année le même produit basique à la même date en vente « rapide » beaucoup moins cher que la « marque » comparable ailleurs).

 

Mais cela n’est pas l’idée maîtresse de Jacques Chevalier, c’est, disons, l’apéro…

 

La Belgique dispose d’une armée, même s’il n’y a plus de service militaire, et cette armée FAIT la guerre sur commande de l’OTAN (des USA) au nom de valeurs fondamentales de la démocratie qui restent à démontrer mais là n’est pas le propos. Le coût des participations « belges » sur les « théâtres » de guerre est imputé à l’Etat sans que la population ait un droit de regard. On n’imagine pas l’armée belge se fournir chez Aldi pour nourrir ses troupes.

 

La Belgique dispose de services de maintien de l’ordre très visibles en nombre et en matériel, l’arsenal mis en place pour n’importe quelle manifestation qu’elle soit politique ou sportive « à risques » est pour le moins opulent sinon exagéré, cela a un coût aussi dont la population n’est pas informée et pour lequel elle ne s’est pas dite favorable à le payer.

 

C’est la même chose au niveau des plantureux salaires ministériels mais aussi des élus de la nation plus on monte dans les niveaux… Mais ce genre de considération, on le sait, relève du « poujadisme » ou encore du « populisme », ces mots politiquement « incorrects ». Surtout à gauche !

 

Le lecteur doit se demander où Jacques Chevalier veut en venir car on ne voit pas ce que l’armée, la police et les mandataires ont à voir avec l’indexation des salaires de la masse des gens. Celle dont l’Europe voudrait qu’on en finisse le plus vite possible avant même l’application du TSCG.

 

Entretenir une armée, une police et assurer de gros revenus excédant largement la moyenne salariale pour quelques centaines d’élus de la Nation, c’est le régime qui veut cela et ce régime est mis en place par la population consommatrice.

 

L’armée, la police et les mandataires c’est donc un produit de consommation « nécessaire » à l’Etat, à sa politique, au choix des électeurs. Leurs coûts devraient en toute logique entrer dans le calcul du coût du « panier de la ménagère » servant à adapter les salaires et allocations sociales de l’ensemble des « belges ».

 

Bien sûr on va répondre qu’un tel ajout va faire explose l’index et que, de toutes manières en partant d’un postulat pareil on devrait ajouter le coût des entreprises publiques, des services publics et de leurs personnels.

 

Et bien non, ce qui devrait entrer dans le panier de la ménagère ce sont les personnes qui de par leurs mandats dans les CA des entreprises publiques gagnent des sommes astronomiques et bénéficient de parachutes dorés quand ils perdent l’un ou l’autre de ces mandats qu’ils collectionnent dans des entreprises où ils ne servent, en fait, à rien !

 

Le stuut en Belgique est que tout le monde râle en disant que c’est toujours le petit qu’on écrase mais on ne va pas plus loin dans la réflexion, on constate sans plus, on sait bien pourtant que le monde entier est sous la coupe du capitalisme, on sait fort bien que le pognon existe et que dans certains pays la pire des pauvreté se vit à quelques mètres d’opulents « richards » protégés par leurs polices qui souvent sont celles de l’Etat payées par tout le monde.

 

En Belgique, comme en Europe, on trouve normal de réprimer la colère des gens quand ils vont perdre leur emploi quand ils vont devoir faire des efforts pour une petite caste de nantis qui ne font que dans le « tape à l’œil ». En fait cela peut paraître un mauvais jeu de mots mais c’est vrai que les balles en caoutchouc, les jets d’eau sale des autopompes karcher, les lacrymogènes et autre projections de sprays au poivre, c’est d’abord contre les yeux que c’est dirigé, ce n’est pas un hasard, c’est là que ça fait le plus mal, sans qu’on puisse dire que c’est blessure volontaire. Cette police fédérale, ou nationale suivant les pays, n’est pas, dans ces cas, au service de la société belge toute entière mais de la caste des patrons, des capitalistes en protection de leurs intérêts.

 

Quand à Kaboul des soldats belges se relayent pour protéger un aéroport ou sont envoyés un peu partout dans le monde c’est sur ordre de l’OTAN, des américains pour faire court. C’est un luxe que la population s’offre en votant tous les quatre ans pour des gens qui n’osent même pas écrire cela dans leur programme, comme si cela coulait de source comme il y a… le « pain quotidien ».

 

L’armée belge ne sert à rien pour le peuple belge, la police devrait se contenter de poursuivre les délinquants, y compris ceux qui détournent plein dans les paradis fiscaux et d’assurer la sécurité routière.

 

Les mandataires, à tous les niveaux devraient pouvoir disposer de revenus calculés selon la moyenne des salaires du pays. Et être présents dans les assemblées et pas pour y lire leur gazette, twitter ou jouer sur les applications FB et encore moins pour y dormir ou cuver.

 

En mettant tout cela dans le calcul de l’index on trouverait peut-être enfin des moyens d’économiser plein de sous, cela nécessite d’intenses réflexions sur l’utilité même d’une armée par exemple.

 

Bon, ce sont des idées jetées en pâture à la réflexion des amis et des pas amis.

 

L’index comme nous ne connaissons en Belgique a déjà beaucoup souffert on sait aussi, très bien, qu’il sera dans le collimateur des prochains calculs budgétaires et qu’il risque bien de disparaître en cas d’application du TSCG. C’est donc d’une réflexion multiple dont la population a besoin.

 

Il faut aussi pour cela qu’un peu plus de gens s’intéressent à la chose publique, la « res publica »… et on pourrait aussi beaucoup parler de ce produit de luxe, inutile, qu’est la royauté, mais c’est une autre histoire !

 

Merci à Elio pour m’avoir inspiré ce petit texte, en espérant qu’il aide à faire avancer le schmilblic !

 

A vos claviers les amis (et le moins amis et les pas amis aussi)

 

 

Jacques CHEVALIER

24 avril 2013

_________________
"Même ce qui est vrai est faux"
Père Alfred - Liège - 1964


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Avr - 18:45 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le petit monde de chevaljak Index du Forum » le petit monde de chevaljak » Les écritures de Chevaljak Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com