le petit monde de chevaljak Index du Forum le petit monde de chevaljak
La planète internautique et narcissique de Jacques Chevalier, citoyen du monde
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PROSE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le petit monde de chevaljak Index du Forum » le petit monde de chevaljak » VOS ECRITS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chevaljak
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2011
Messages: 183
Localisation: MARBAIS
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 107
Moyenne de points: 0,58

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 00:10 (2011)    Sujet du message: PROSE Répondre en citant

De tout, des nouvelles, des pamphlets, des avis circonstanciés, des articles, des mots mis ensemble pour être lus et tout peut être commenté avec courtoisie bien sûr !
_________________
"Même ce qui est vrai est faux"
Père Alfred - Liège - 1964


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Juil - 00:10 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chabrol


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2012
Messages: 4
Localisation: Liege
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 9
Moyenne de points: 2,25

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 16:29 (2012)    Sujet du message: PROSE Répondre en citant

EN ROUTE VERS UN PACTE DE CROISSANCE EUROPEEN ? 
 
Tandis que l'économie dans le reste du monde poursuit son redressement, la zone euro, elle, reste engluée dans la récession. Et cela n'est pas près de changer si l'on en croit les derniers indicateurs. Certains pays comme la Grèce et le Portugal ont certes connu une légère amélioration ces derniers mois, mais il n'y a pas non plus de quoi déborder d'enthousiasme. Cela signifie simplement, en réalité, que la profonde récession dans ces pays est juste un peu moins catastrophique... Par contre, la situation économique en Italie et en Espagne s’est encore détériorée et c’est assurément plus inquiétant. Les interventions de la BCE depuis décembre ont bien permis de tempérer quelque peu le climat de panique sur les marchés financiers, mais elles n'ont pas changé grand-chose aux perspectives de croissance pour la zone euro.
Même si la BCE parvenait à inciter le secteur financier à accorder davantage de crédits meilleur marché, les ménages et entreprises européens apparaissent encore aujourd'hui peu enclins à faire usage de cette possibilité. La demande de crédits en provenance du secteur privé a fortement reculé ces derniers trimestres. Avec la pression constante sur les efforts d'assainissement, cela laisse augurer que la zone euro restera encore longtemps en récession, avec les inévitables et douloureuses conséquences que cela suppose pour le marché du travail et les finances publiques.
En attendant, d'aucuns semblent prendre conscience aujourd’hui dans la zone euro que l'accent sur un assainissement rapide des finances publiques n'est finalement peut-être pas la meilleure option pour la région. Pareille politique n'est en effet pas possible dans un climat de récession. Pour sortir de la crise, la zone euro devra aussi se concentrer sur la croissance économique. Les autorités espagnoles et italiennes ont déjà pointé dans cette direction, alors que la France, si l’on en juge par la campagne présidentielle, semble également opter pour cette voie. Le Président de la BCE Mario Draghi a lui aussi annoncé qu'outre un pacte budgétaire, la zone euro avait également besoin d'un pacte de croissance. Plus il y aura de voix en ce sens, plus la zone euro aura de chances de sortir durablement de la crise. Toutefois, tout cela dépendra fondamentalement des autorités allemandes.
Or, si celles-ci maintiennent leur point de vue qu'un nettoyage budgétaire rapide est la seule issue à la crise, la zone euro risquera alors de connaître un clash politique néfaste. Il ne reste donc plus qu’à espérer que les talents de l'Europe pour les compromis déboucheront sur un programme d'assainissement budgétaire crédible à moyen terme, associé à des initiatives en faveur de la croissance à court terme.
Pareil compromis pourrait représenter un pas en avant important dans l'approche de la crise de la zone euro, mais il ne s'agira pas pour autant d'un remède miracle susceptible de résoudre toute la crise. Le potentiel de croissance de la zone euro est estimé à environ 1%. Aujourd'hui, la région affiche plutôt une croissance négative de 0,5%. Il doit être possible de porter cette croissance à 1%, mais il ne faut guère s'attendre à beaucoup plus pour les prochaines années. Sortir des dettes ne sera donc pas possible.
Les seules issues réalistes à la crise de la zone euro passeront par une combinaison de croissance économique, d'efforts d'assainissement soutenus, de réformes structurelles, de solidarité au sein de la région et peut-être encore de nouveaux réaménagements des dettes. Des structures devront également être mises en place dans la zone euro pour rendre l'union plus durable et éviter une répétition de la crise actuelle. Quoi qu'il en soit, la crise de la zone euro est encore loin d'être résolue.



Petercam

 
 
 
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:13 (2017)    Sujet du message: PROSE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le petit monde de chevaljak Index du Forum » le petit monde de chevaljak » VOS ECRITS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com